Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est Nous...

  • : La Maison Sous Les Vignes
  • La Maison Sous Les Vignes
  • : Un blog pour tous ceux, qui de près ou de loin, veulent suivre l'évolution de la construction et l'aménagement de notre maison.
  • Contact

Une boîte à Meuh...

... Pour tous ceux qui (comme nous) passent leur vie
"au cul de la vache" !

Et, surtout, pour ceux qui regrettent de ne pouvoir le faire.

Rechercher Un Article

Comptabilité !

Archives

14 mai 2008 3 14 /05 /mai /2008 21:06
Le terrain est disposé dans un lotissement de 2 parcelles, situé dans la partie haute du village d'Echay (25), lieu où se développe l'urbanisation depuis quelques années. Echay compte actuellement environ 110 habitants.

La surface de la parcelle est de 1850 m², elle est, bien sûr, viabilisée. Le prix au m² est raisonnable : 20 €.
Nous habiterons donc le Lotissement "Sous les Vignes". En effet, comme vous l'imaginez (bonjour la créativité), naguère poussait, sur le coteau surplombant le lotissement, de la vigne. Celle-ci devait d'ailleurs fournir une excellente piquette.

Le terrain est en pente plutôt douce et composé majoritairement de marne. Terre particulièrement "amoureuse" par temps de pluie et peu propice aux cultures. Néanmoins, nous avons été agréablement surpris par l'épaisseur assez conséquente de terre végétale.

Qui dit "lotissement", dit "réglement". Celui-ci est un modèle standart qui pourrait aussi bien s'appliquer à un lotissement important de la périphérie d'une grande ville. Il n'a pas été adapté au nombre de maisons ( 2 pour l'instant) et à la spécificité de la vie rurale. Dommage, par exemple, de ne pas pouvoir élever proprement 2 poules au fond de son jardin... Le réglement sera mis en ligne prochainement. Voilà quelques éléments sur ce terrain.

Ah si, autre détail qui a son importance. Nous avons acquis ce terrain par "défaut". En effet, nous possédons un terrain (de famille) de 7000 m² dans le bas du village sur lequel nous pensions construire notre maison. Le sort, l'Architecte des Batiments de France du Doubs et ... (suivez mon regard) en ont décidé autrement. En effet, il paraît que celui-ci est "trop éloigné du coeur de village". Cela créerait un vilain précédent de "mitage" ; certainement incompatible avec la présence dans le village d'un monument historique classé... Peut-être aussi que d'autres raisons moins... (chuuut).


Partager cet article

Repost 0

commentaires